1. La loi roumaine n° 180/2022 modifiant et complétant la loi n° 58/1934 sur la lettre de change et le billet à ordre en Roumanie

En ce qui concerne la lettre de change émise en Roumanie, le montant du paiement est écrit en lettres et en chiffres ; en cas de différences, le montant écrit en lettres prévaut. Si le montant du paiement est écrit plusieurs fois, que ce soit en lettres ou en chiffres, le montant le plus bas est retenu. Si la lettre de change émise en Roumanie comporte les signatures de personnes incapables, de fausses signatures ou de signatures qui, pour toute autre raison, ne peuvent pas engager les personnes ayant signé la lettre de change ou au nom desquelles elle a été signée, les obligations des autres signataires restent valables en Roumanie. Toute action découlant de lettres de change émises en Roumanie contre l’acquéreur est prescrite dans un délai de 3 ans, à compter de la date d’échéance.

  1. La procédure de communication électronique en Roumanie entre l’organe fiscal central et les personnes physiques, les personnes morales et les autres entités sans personnalité juridique, à partir du 09.06.2022, Autorité fiscale roumaine

Les documents administratifs-fiscaux roumains émis sous forme électronique par l’organe fiscal central sont communiqués par voie électronique via le service “Espace privé virtuel”, ci-après dénommé VPS, disponible sur le site web de l’Autorité fiscale roumaine. En cas d’utilisation du VPS, aucun autre moyen de communication des documents administratifs-fiscaux roumains n’est utilisé. La personne physique, la personne morale et les autres entités sans personnalité juridique ont accès au VPS, directement ou par l’intermédiaire de leurs représentants légaux. La personne physique, la personne morale ou les autres entités sans personnalité juridique peuvent demander l’utilisation du VPS.