La protection ne peut être obtenue que par l’enregistrement, ce qui implique tout d’abord de soumettre une demande à l’OHMI, l’utilisation simple de celle-ci ne créant pas un droit de protection. L’enregistrement d’une marque communautaire aura un effet égal dans toute l’Union européenne, c’est-à-dire qu’elle ne peut pas être enregistrée, transférée ou faire l’objet d’une renonciation, d’une décision révoquant les droits du titulaire, d’une invalidité et son utilisation ne peut être interdite que dans l’Union, dans son ensemble. Cependant, bien que la marque soit effective dans tous les pays de l’UE, la marque communautaire ne remplace pas les marques nationales des États membres mais coexiste avec elles.

Les avantages de l’enregistrement d’une marque communautaire sont les suivants :

Couverture : une marque communautaire couvre l’ensemble du marché de l’UE, avec 27 États et plus de 350 millions d’habitants (c’est-à-dire des consommateurs potentiels/utilisateurs de produits ou de services sous la marque) ; Procédure d’enregistrement : pour l’enregistrement, une seule demande est utilisée, déposée auprès d’un seul office, une seule procédure d’enregistrement, une seule langue utilisée dans la procédure ; Coûts : les coûts sont inférieurs par rapport à l’enregistrement de la marque dans chaque État membre de l’UE ; L’enregistrement de la marque communautaire n’est pas soumis à l’enregistrement préalable de la marque au niveau national ou dans l’État d’origine ; La demande peut être complétée et déposée dans l’une des 23 langues officielles des États membres, les procédures ultérieures étant menées dans l’une des cinq langues officielles de l’OHMI : français, anglais, allemand, italien ou espagnol ; Tout ce qui se passe avec une marque communautaire enregistrée aura le même effet dans tous les pays de l’UE ; L’utilisation de la marque dans un État membre détermine la validité de la marque dans l’UE et évite la déchéance de la marque pour non-usage pendant une période ininterrompue de 5 ans.

Une marque communautaire peut être enregistrée par toute personne physique ou morale qui est ressortissante d’un État membre de l’Union européenne et domiciliée dans l’UE.

Les marques pouvant être enregistrées en tant que marques communautaires sont les suivantes : marques verbales (composées de mots, de leurs combinaisons, de chiffres, de noms personnels, de slogans, etc., sans être accompagnées d’autres éléments distinctifs), marques figuratives (composées de dessins, de combinaisons verbales de dessins), marques tridimensionnelles (forme des biens ou de l’emballage, ou autres formes tridimensionnelles pouvant être utilisées pour les produits), couleur « en soi » (combinaison de couleurs qui, par l’utilisation, est devenue distinctive pour certaines catégories de produits ou de services), autres types de marques (hologrammes, marques animées, marques olfactives).

Les frais pour les marques communautaires, pour les marques individuelles, comprennent des frais de dépôt de base, d’un montant de 1050 euros (couvrant trois classes de biens/services, et pour chaque classe supplémentaire, des frais de 150 euros/classe), qui doivent être payés dans les 30 jours suivant le dépôt, et pour une marque collective, les frais s’élèvent à 1800 euros.